Couverture du livre Le dernier des Franco-Ontariens

Le dernier des Franco-Ontariens

Éditeur
Éditions Prise de parole

Catégorie
Suggestions franco-ontariennes

Une tendance démographique aboutit, s'incarne, s'apothéose en un destin individuel. Le dernier des Franco-Ontariens accomplit le destin de son peuple. Cette provocante chronique d'une disparition est le «vidéo-clip poétique», le portrait éclaté d'une identité dissoute. Résolument inélégante, l'écriture se veut ici tout le contraire de «la vraie littérature». Puisqu'il doit s'immoler, à l'autel de la société comme à l'hôtel du coin, l'écrivain emportera le langage à sa perte avec lui. Mais de l'anti-poème surgit un anti-destin. Quel est ce champ de fraîcheur où le dernier des Franco-Ontariens court en paix, enfin, face au soleil ? Le discours de la minoritude vous agace ? Réjouissez-vous : ce livre est le dernier du genre. Et en plus, il vous donne raison. Pierre Albert a longtemps été rédacteur en chef du journal Le Nord à Hearst. Maintenant, il se consacre principalement à sa carrière d'artiste. Poète, il a déjà publié L'Espace éclaté (Prise de parole) et Le Silence des dieux (le Nordir), ainsi que Paul Demers (l'Interligne), une biographie de ce chanteur. Il prépare actuellement un spectacle multi-disciplinaire inspiré du Dernier des Franco-Ontariens.