Couverture du livre Les grandes surfaces

Les grandes surfaces

Éditeur
Groupe Nota bene

Catégorie
En vedette La journée du poème à porter

Premier recueil de Amélie Hébert, Les grandes surfaces explorent, en résonnance avec la poésie de Geneviève Desrosiers et de Marie Uguay, le rapport de la poète avec la ville, qu'elle tente de circonscrire dans de courts textes, pulsés par ses propres interrogations à l'endroit de ses origines mais aussi de son avenir. Les thèmes de la solitude, de l'amour, de la réciprocité mais aussi une certaine dérision sont abordés par l'entremise d'une parole simple, presque prosaïque, parfois ironique et pourtant non dénuée d'un lyrisme sûr, très assumé. Dans son livre, c'est non seulement sa vision de Montréal que propose Hébert, mais aussi une lumière nouvelle qu'elle jette sur cette dernière, nous incitant à circuler et à revisiter ses grandes artères comme ses banlieues, et à les envisager sous un angle et avec un regard inédits. Une voix nouvelle et prometteuse, que Le lézard amoureux est fier de faire découvrir, persuadé que l'auteure amorce ici le début d'une carrière prolifique en poésie