Couverture du livre Ce qui restera
Portait de Jessica Ferreira

Un choix de Jessica Ferreira

Libraire

Portait de Jessica Ferreira

Un choix de Jessica Ferreira

Libraire

Ce qui restera

Éditeur
Québec Amérique

Catégories
Libraires Romans Choix de personnalités

«Le 6 décembre 1989, j’ai envie d’aller buter tous ces tueurs haineux, parce que je suis l’un d’eux. Et que j’aurais pu tuer de mes mains non seulement mon père, mais aussi ma mère qui accepte tout de lui, parce que je sais trop bien ce que c’est que la haine. Et puis le désespoir. Des histoires comme les nôtres, il y en a tant et parfois, il arrive qu’un membre d’une famille bien ordinaire comme était, je persiste à le croire, la mienne, passe à l’acte. Je ne veux ici exonérer personne. Il est impossible d’oublier l’horreur. Je ne tiens pas plus à faire de moi une coupable. Mais le meurtre n’est pas simplement ce que les autres font parce qu’ils sont embrigadés dans des circuits politiques. Au début, il y a la douleur. Et puis après les choses se précipitent de façon souvent arbitraire. La douleur reste.»